L'hydrogène dans l'automobile

Plus de 1000 véhicules et 100 bus, à moteur thermique ou à pile à combustible ont circulé ou circulent actuellement dans le monde, alimenté par plus de 150 stations-service. Une expérience tangible a par conséquent été acquise dans des conditions réalistes d'utilisation par les constructeurs d'automobiles et les acteurs de la distribution d'hydrogène.

La plupart des constructeurs automobiles ont des programmes avancés dans l'utilisation de l'hydrogène et des piles à combustible. Une étude récente démontre que le déploiement de véhicules à hydrogène et de l'infrastructure requise en Allemagne, puis en Europe seraient plus compétitifs en terme de coût que les véhicules à batteries pour les segments moyen et haut de gamme du marché automobile.

Ces dernières années, des progrès significatifs ont été réalisés sur les piles à combustible, notamment sur la quantité de platine utilisé comme catalyseur. En réalité, le prix de revient (dans des conditions de production en grande série) de la pile à combustible est devenu très proche du seuil de rentabilité pour l'application automobile.

L'initiative H2-Mobility, signée par des constructeurs automobiles et des énergéticiens prévoit de déployer en 2015 plusieurs milliers de véhicules à piles à combustible et à hydrogène et les éléments de l'infrastructure nécessaire.